Résidence art Darboussier

Publié le

Résidence art Darboussier

Contorsion sculpture-installation H.170 x 400 x 400cm, Pointe-à-Pitre, juin 2007. Composition (matériaux récupération sur site): lames de fer, diverses pièces mécaniques, plus 300 bouteilles de rhum, autres matériaux..

Résidence de création in situ proposée la Maison d'Achitecture de Guadeloupe à la Friche industrielle de Darboussier Pointe-à-Pitre Guadeloupe. Thématique "les espaces délaissés et intermédiaires" 

Texte de Emile Romney, architecte « Pour avoir assisté à la création de l’oeuvre, extraite de la friche industrielle de Darboussier, les stigmates sont à la fois mémoriels, intellectuels et physiques. Comme cette usine qui témoigne aujourd’hui de vécus pénibles et souvenirs partagés, la machine-animale « Contorsion vomissante » semble aspirer ses bouteilles comme si elle happait l’oppression de ces hommes. Représenté par cette coulure cristalline que l’on perçoit au premier abord, la machinerie est juste derrière, évoquante et bien présente. Tous les éléments du ressentiment sont là, mais affranchis de leur sens premier, l’artiste crée l’histoire, ce qui donne à l’ensemble une temporalité nouvelle. Puisant dans l’esprit du lieu, cette sculpture à la crinière argentée et au déhanchement plantureux nous permet de dépasser la narration. » Pointe-à-Pitre, juin 2007.

Résidence art Darboussier

Publié dans Sculpture Installation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article